Parcs et réserves du Sud

Moins fréquentés mais tout aussi spectaculaires que les grands parcs du Nord, les parcs et réserves du Sud, réservent de belles promesses de safari.
Le parc national de Ruaha est le deuxième plus grand parc de Tanzanie et… le moins visité. C’est dire s’il offre un terrain de jeu idéal pour les amateurs de vie sauvage. Durant la saison sèche, il est facile de repérer buffles, koudous, gazelles de Grant, etc. le long des lits des rivières. Hippopotames, crocodiles et oiseaux abondent aux abords de la Great Ruaha, longeant les confins orientaux du parc. Ruaha compte enfin l’une des plus importantes populations d’éléphants de Tanzanie avec 12 000 individus.
Vaste morceau de territoire (55 000 km2 ), la réserve de Selous occupe 5% de la superficie de la Tanzanie. Dans cette réserve peu fréquentée, les seuls sentiers battus sont ceux qu’empruntent les éléphants, dont on dénombre 100 000 individus. Les pachydermes cohabitent avec une impressionnante faune de mammifères : rhinocéros noirs, hippopotames, buffles, élands, gnous… Les safaris proposés le long du fleuve Rufiji et sur le lac Tagalala promettent des moments exceptionnels.