Karibu Nyumbani (à la maison)

Dans le quartier Vuga de Stone Town, à côté du Manch Lodge, il existe une grande maison, sans aucun artifice, juste avec ce panneau d'inscription a côté de la porte d'entrée : "Nyumbani" qui signifie simplement "à la maison"... Et le nom est bien choisi !

Cette maison appartient à Amir Hamza. Amir est un ancien artiste peintre et responsable d’association aidant les petits entrepreneurs locaux. Il vit dans les 2 derniers étages avec sa femme Khadija, et ses enfants : Hamza dit "Dedi"  21 ans, Fatima 20 ans, Ibrahim 16 ans, Abubakar 12 ans, et Ally et Allya les faux-jumeaux de 10 ans. Au premier vivent ses neveux Hamza, Rajab, sa femme et leurs 2 enfants.

2016-10-19-10-22-53

La première fois que je suis venue à Nyumbani, c'était parce qu'un ami m'avait parlé de leur soupe de légumes. Une des meilleures de la ville ! En effet au rez-de-chaussée se trouve un minuscule restaurant qui s’appelle donc Nyumbani. Derrière la vieille porte en bois, on arrive dans une pièce qui est à la fois l'entrée et le comptoir. Derrière le comptoir-vitrine, où sont exposés les pains d'accompagnement, des soupes saines autant que délicieuses vous attendent, toutes chaudes.

sam_1955

Le restaurant a été ouvert par monsieur Amir il y à 5 ans. Au service ce sont souvent Hamza et Dedi, les 2 jeunes hommes d'une vingtaine d'années accueillent avec le sourire et en toute simplicité toute personne entrant dans leur restaurant. Dans cette pièce au fond se trouve un escalier d'où montent et descendent parfois l'oncle, le père, la mère ou une petite sœur, c'est l'esprit "à la maison"...

Dans cette affaire de famille, oncle et neveux se répartissent les tâches. Dedi s'occupe du marché tous les jours, pour ramener de bons produits frais, de l'accueil et de la vente. L'Oncle Amir et Hamza s'occupent de la préparation des délicieuses soupes de légumes faites avec des gombos, du persil, des oignons, épinards, carottes, tomates et bien d'autres herbes et épices. Il y a aussi l'option avec haricots rouges. Parfois sont proposées des variantes : légumes/ pieuvre ou légumes/poissons mais la spécialité à Nyumbani c'est bien la soupe à base de légumes.

Le restaurant se compose de 2 pièces, donc une fois sa soupe commandée au comptoir, on s'installe dans la "salle à manger" où 2 tables en plastiques sont installées. On y savoure sa soupe, avec pour accompagnement un des pains choisis dans le comptoir-vitrine. Les pains sont en général le chapati (type de crêpe épaisse d’origine indienne), le pain local de forme rectangulaire (équivalent à notre baguette avec sa croûte dure à l'extérieur et sa mie blanche à l'intérieur), l'excellent ufuta (galette très tendre faite avec du lait de coco et des graines de sésame) ou le mkate wa maji (un genre de pancake, littéralement le "pain à l'eau").

L'endroit n'étant pas très grand mais populaire il arrive que l'on ait le plaisir de partager la table. Ce restaurant est autant dénué de tout artifice qu'il est chaleureux ! Il est d'une simplicité déconcertante et très agréable. Passer déguster une soupe à Nyumbani est aussi bon pour la santé que pour le moral. Hamza, le neveu, avec sa bonne humeur vous fera sûrement une petite blague en vous accueillant (de plus il apprend le français, si vous y passez, dites-lui une petite phrase).

sam_1953
  • Nyumbani est ouvert tous les jours de 8h à 12h puis de 19h à 22h.
  • Coût de la soupe : 2000 TShilling soit 0,82 centimes d'euros
  • Coût de la soupe mix Kombora (avec tout : poisson, pieuvre, les haricots etc.) : 3500 TShilling soit 1,43 euros. Une soupe qui a la réputation d'être excellente pour la virilité des hommes:
  • Pour 1000 TShilling soit 0,41 centimes d’euros, on peut aussi y boire un jus d’hibiscus bien frais !
© Photo principale et photos de l'article : Perrine Thouvenot