La route côtière : de Dar à la frontière kenyane

Saadani, Bagomoyo, Tanga ont toutes subi les influences extérieures qui ont contribué à l’émergence de la culture Swahili. Elles constituent aussi des points de départs d’excursions en zone maritime ou pour les îles. Elles sont également dotées de magnifiques plages avec des récifs coralliens. Aux XVIIIe et XIXe, ces ports ont participé activement à la traite des esclaves et au commerce de l’ivoire. Toutes les trois ont été soumises à l’influence omanaise puis portugaise. Aujourd’hui de culture musulmane, il faut bien faire attention à veiller respecter les coutumes des habitants.

La ville de Bagomoyo, la première étape possible, est distante de 75 km de Dar en voiture. Elle fût le point d’arrivée de tous les esclaves qui partent vers Zanzibar. On y retrouve donc de nombreux bâtiments coloniaux, notamment de la présence allemande du XIXe siècle. On peut y découvrir également son musée, son marché, le vieux fort. La ville a ensuite décliné avec l’importance prise par Dar Es Salam comme port de commerce.

Les vestiges coloniaux de Bogomoyo
Les vestiges coloniaux de Bogomoyo

Saadani, plus au nord, est une réserve naturelle qui se situe à 45 km de Bagomoyo et où hippopotames et éléphants folâtrent en toute liberté. L’intérêt particulier de cette réserve naturelle en zone côtière est d’être traversée par la rivière Wami, offrant un paysage de mangrove fréquenté par plusieurs espèces de volatiles dont des martins pêcheurs, des hippopotames et des crocodiles du Nil, visibles en boat safari. C’est surtout l’écosystème qui rend cette réserve différente des autres. La riche diversité botanique y intègre plusieurs types de savane, à la fois de hautes et basses herbes, de forêt et de récifs coralliens en bord de plage. À marée basse, des tortues de mer « vertes » viennent déposer leurs œufs sur la très belle plage du site.

Les hippopotames sont très à leur aise à Saadani
Les hippopotames sont très à leur aise à Saadani

Vient ensuite Pangani qui a également quelques vestiges de l’époque coloniale. Légèrement plus au nord de Zanzibar, ses plages sont tout aussi remarquables que celles de l’île, notamment celle d’Ushongo. Le village n’est cependant guère animé mais sert de point de départ pour des excursions maritimes jusqu’à l’île de Maziwe qui permettent de plonger en compagnie des dauphins. Si vous recherchez la tranquillité, nul doute que vous apprécierez votre excursion d’une journée.

La très belle plage de Pangani
La très belle plage de Pangani

À 50 km de Pangani, et à 350 km de Dar Es Salam, la ville de Tanga très proche du Kenya, a été fondée par les Allemands et comporte quelques vestiges. Second port de la Tanzanie, c’est aussi un point de départ pour visiter l’île Toten. À découvrir également les ruines Tongoni et les plages de sable Mwarongo.

Les ruines de Tongoni
Les ruines de Tongoni
© photo principale : Murky1 © photos article de haut en bas : n° 2 Adam Jones, 3  Jon Haylett, 4 Dom Pate, 5 Barns Burnt Down11