Les portes de Zanzibar

L'une des particularités architecturales de Zanzibar réside dans le style des portes. Ces chefs-d'œuvre sont le témoin de l'histoire de l'archipel. D'un charme fou et dotées de caractère, découvrons les somptueuses portes d'entrée des maisons zanzibarites et leurs secrets.

L'histoire des portes

Si l'on s'y penche correctement, nous remarquons que chaque porte est différente et nous conte une histoire, celle de Zanzibar, du passé ou d'une famille ayant vécu ici.

Inspirées par les différentes influences du pays, les toutes premières portes sculptées font leur apparition à l'époque du sultan omanais Barghash (1870-1880), dont l'empire d'Oman s'étend jusqu'à Zanzibar depuis le retrait des Portugais.

Sur la plupart des portes est intégrée une petite entrée, qui permettait de ne laisser entrer qu'une personne à la fois et ainsi d'éviter les attaques ennemies.

Les goujons (piques) de cuivre simplement décoratifs aujourd'hui, viennent du style indien. Les Indiens, venus à Zanzibar à l'époque des grands échanges commerciaux (tissus, épices...) les utilisaient comme protection contre les éléphants de guerre durant les guerres tribales.

Chaque porte était gravée selon la position sociale et religieuse du propriétaire. La religion islamique interdisant la représentation d'êtres vivants, la plupart des gravures sont abstraites. Il y a des exceptions. Ainsi, un marchand de la marine était autorisé à faire figurer un poisson sur sa porte.

Le style des portes

Dans les portes arabes rectangulaires, les bandes les plus éloignées du cadre représentent souvent des chaînes. Protectrices, elles symbolisent l'asservissement des mauvais esprits. Les bandes qui sont à l'intérieur sont plutôt taillées en fleur de lotus ou feuilles de palmiers sous lesquelles on peut trouver des poissons. Les inscriptions arabes sur les frises au dessus du cadre sont des vers du Coran, ou indiquent les dates de la gravure et parfois les noms des propriétaires.

Les portes de style indien sont, elles, ornées de goujons en cuivre et la partie au dessus du cadre est circulaire. Cette partie a souvent comme représentation l'Arbre de la Vie hindou sortant d'un vase.

Aujourd'hui, il faut aux artisans sculpteurs de portes plus de 3 mois pour fabriquer une porte traditionnelle zanzibarite. Ils travaillent de la même manière de générations en générations et ce depuis des siècles. Autrefois faites en teck, les portes sont maintenant fabriquées en acajou et bois noir.

Quelques symboles
  • Les chaînes : elles entrave les mauvais esprits et les empêchent de rentrer à l'intérieur de la demeure ou elles marquent la maison d'un marchand d'esclave riche
  • La vague : référence au commerce maritime
  • Les fleurs : le nombre de fleurs révélait le nombre de famille ayant vécu dans la maison
  • Les vignes : référence au commerce d'épices
photo principale : Les goujons de cuivre protégeaient les demeures contre les éléphants de guerre. © Olivier Lejade